La lourde responsabilité des artistes


09 janvier 2019

Combien d’artistes chrétiens commencent sur la simple et humble base de servir Dieu et de l’honorer de tout son coeur, sans chercher à être nécessairement connus? Oui, plusieurs, probablement la majorité. Maintenant, combien conservent cette disposition dès que vient un certain succès?

Mon père a été appelé clairement dans le ministère pastoral, j’étais tout jeune. J’ai été témoin à quel point, c’est l’appel le plus difficile que Dieu peut demander à ses enfants. Très peu de ceux qui aspirent au pastorat ne réalisent ce que cela implique réellement, à quel point on devient la cible constante de l’Ennemie. Très peu réalise la lourde responsabilité des âmes que Dieu leur confit dans une église locale.

Si un pasteur n’enseigne pas la Parole avec exactitude, il aura des comptes à rendre devant le trône de Dieu. S’il n’agit pas selon ce qu’il enseigne, il aura des comptes à rendre, pour lui-même, et pour ceux qu’il aura perdus par son mauvais témoignage. Maintenant, en y réfléchissant, quelle est la différence entre un pasteur et un artiste? Ou devrais-je demander, qu’est-ce qui les associe?

  • Les deux sont dans une position d’influence.
  • Les deux sont un modèle.
  • Les deux apportent des paroles parfois d’enseignement, parfois d’encouragement.
  • Les deux ont reçu des dons servant à l’édification des chrétiens.

Il est vrai que Dieu demande des comptes à chacun de ces enfants qui sont une pierre d’achoppement pour un autre enfant de Dieu. Là où ça devient plus intense, c’est lorsque l’influence atteint un bassin de population plus grand… Les artistes n’échappent pas à cette lourde responsabilité des âmes qu’ils gagnent… et de celles qu’ils amènent à chuter.

Comment un pasteur, ou un artiste peuvent alors tenir ferme? Comment faire pour conserver un témoignage digne de Christ? La réponse est plutôt simple… tellement simple que peu de chrétiens l’appliquent. Ils sont baignés par une influence humaniste venant de la société, où on nous déculpabilise de nos responsabilités face à nos actions et nos choix. Alors comment fait-on?

Comme Jésus-Christ! Ah, réponse facile. Pourtant, Jésus avant la pleine capacité de péché. Il était 100% Dieu, et 100% homme. Quel était son secret? Il était constamment en relation avec son Père, sans arrêt, tous les jours, même quand il était fatigué, ou très occupé. Alors si Jésus avait autant ce besoin, à combien plus forte raison avons-nous besoin d’être quotidiennement dans la prière et dans la lecture de la Parole de Dieu?

Est-ce qu’un pasteur peu s’isoler dans son ministère? Peut-il arriver seul à faire la volonté de Dieu? Doit-il être soutenu dans la prière par les chrétiens de son église locale? Poser ces questions, c’est y répondre. Maintenant, croyez-vous qu’un artiste fait exception à ce besoin d’être soutenu? Ne croyez-vous pas qu’un artiste connaissant une certaine popularité dans le milieu chrétien, ayant ainsi une influence non négligeable, sera laissé tranquille par Satan? Non! Si la prière et la Bible ne sont pas quotidiennement présentes dans la vie d’un pasteur, d’un artiste, il sera tranquillement et subtilement amené à faire des compromis, influencé par la société et le désir de plaire.

Alors, mes amis, réfléchissez-y par deux fois avant de désirer un ministère d’influence dans la musique. Assurez-vous d’abord d’être soutenu dans la prière par votre église locale. Ne faites pas l’erreur de vous lancer seul dans l’arène, car si vous tombez, Dieu vous redemandera des comptes pour chacun de ses enfants pour qui vous serez une pierre d’achoppement.

Stéphane Demers
www.louange.org

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article