Elvira Gris

SurnomElvira Gris
Nom completCorinne Elvira Gris
Date de naissance1987
PaysSaint-Denis/Paris/France
GenreGospel
ActivitéChantre
MembresChorale Gospel associative Onde’n’ Gospel / Coordination des groupes de louanges - Firminy et Saint-Etienne Sud
Site officielhttp://www.elviragris.com

Née à Saint-Denis près de Paris, Corinne Elvira Gris grandit entourée de sa famille. Très tôt, Elle commence à interpréter avec grand intérêt tous les hits musicaux qu’elle entend; tant elle est passionnée par la musique.En 2004, elle fait comme elle le dit une rencontre intimiste avec le Seigneur. Et si sa mère est un soutien dans cette démarche, il est encore délicat pour l’adolescente de 17 ans, en difficulté scolaire et familiale, de trouver sa voie dans l’Église.Un soir chez ses parents, en effectuant des recherches dans une encyclopédie, Elvira tombe sur la théorie de Darwin, l’origine de la création. Pendant qu’elle en lit des lignes, elle entend une voix qui lui dit : « je t’enverrai parmi les Hommes afin d’annoncer, que je suis le Dieu Créateur ». Elle sait que très certainement Dieu vient de lui parler. Tout au long des semaines qui suivent, elle est interpellée sur la notion de service et sur la notion de l’adoration:

« il s’agissait d’être centré sur Dieu et non sur moi-même où les autres; chercher sa volonté pour ma vie. J’avais vraiment soif de la Parole ». Cette soif l’emmène à rejoindre le groupe de louange de son église locale. Là, son dévouement et ses compétences ne peuvent que s’exprimer. En 2006, découragée de la filière comptabilité qu’elle étudie, elle veut changer d’orientation. Prise dans un tourbillon de questionnement, se rendant compte que ce n’est pas le parcours qu’elle souhaite, elle arrête les cours. C’est alors qu’un voyage inopiné lui ai proposé par un couple pastoral ami; un séjour linguistique aux États Unis. A 20 ans, c’est presque un nouveau souffle pour cette jeune fille en attente de réponses. En Californie, elle travaillera quelques mois et découvrira le monde évangélique anglophone.

 
 
Formation Dans le Ministère
A son retour en France, Elvira sur les conseils de son entourage part étudier en Angleterre.
En Janvier 2008, elle débute dans une école de langue et poursuit par la suite une formation en interprétariat. A la même période elle fait la rencontre du pasteur Emmanuel Amany, bénévole à l’église Méthodiste de Peckham dont sa grande tante est membre. A l’origine professeur de musique, ce missionnaire était envoyé par son église C&MA, dans le but de recevoir une formation théologique, en vue d’enseigner l’ethnodoxologie et l’ethnomusicologie en faculté. Très vite, Elvira Gris comprend la parole qu’elle avait reçue avant son départ : « Tu rencontreras là-bas une personne qui t’enseignera sur le ministère auquel tu es appelée.» Auprès de ce pasteur, elle se découvre un goût pour l’apprentissage et se plonge dans la lecture au sujet de l’adoration biblique tout en servant au sein de la chorale et du groupe de louange.2010 marque le début de ses premières compositions. En effet, une expérience particulière en est le déclencheur. Une nuit de juin, Elvira perçoit une mélodie qui la sort de son sommeil. En écoutant attentivement, elle distingue des voix scandant « gloire, gloire à l’Agneau, gloire, gloire à l’Agneau ! ». Elle comprend que la mélodie qu’elle trouve si jolie n’est pas le jeu « naturel » d’un quelconque musicien. Elle se met instamment à répéter et à enregistrer le chant qu’elle entend. A partir de ce jour, dit-elle : « je n’ai plus jamais arrêté d’écrire des cantiques. »Plus tard, Elvira va rejoindre pour le service, la communauté évangélique de Camberwell Green et y partager sa première exhortation sur le thème de la consécration ; toujours en prenant plaisir à grandir dans la parole et à communier avec les autres.Cependant, de plus en plus, elle traverse des situations difficiles. Contrainte de quitter son lieu d’hébergement, la question de rentrer en France se pose. Mais, Dieu en décide autrement et elle reste vivre en Angleterre deux ans de plus.
 
Début des Études Théologiques
En 2011, grâce à une bourse accordée par le gouvernement, elle peut s’inscrire à la faculté London School of Theology pour y poursuivre le cursus Théologie, Worship (liturgie) & Musique (piano, chant contemporain et composition). Au milieu de l’année 2013, Elvira revient effectuer un stage de fin de seconde année à l’église évangélique de Montigny en région parisienne. Elle y aide au culte dans la prière, le chant et apporte également un enseignement sur l’adoration à l’équipe de louange.
 
Actualité

Aujourd’hui, Elvira Gris termine son cycle de maîtrise à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-Sur-Seine. Elle l’a reçu personnellement : le centre de son message, c’est l’espérance. «Espérant contre toute espérance Abraham cru et fut le père d’une multitude de nations.» (Romains 4 :18). Dieu est le Dieu qui redonne une seconde chance à ceux qui sont perdu. Afin que ceux-ci l’ayant enfin retrouvé puissent l’adorer en esprit et en vérité. Elle est actuellement en stage pastoral avec la Fédération France-Mission dans les villes de Firminy/Saint-Étienne avec le pasteur Thomas Röthlisberger. Elle servira auprès des jeunes, dans le domaine du discipulat, de l’enseignement et de la louange dans une perspective d’implantation et de consolidation de l’Église en France.

 

Biographie par Cendrine Elior

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article